Réglementation

 

Identification

Chaque animal devra être identifié par tatouage ou puce. La carte doit être fournie avec le carnet.

Vaccins / état de santé

Le chien doit être à jour de vaccination contre : la maladie de Carré, la parvovirose, l’hépatite de Rubarth, la leptospirose et la toux du chenil.

Le vaccin complet contre la toux de chenil est indispensable. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire ou vérifiez sur le carnet de santé que l’un des vaccins suivants date de moins d’un an : NOBIVAC KC, PNEUMODOG ou BRONCOSHIELD. Le chat devra être à jour de ces vaccins : typhus, coryza et leucose. Le vaccin contre la rage est vivement conseillé mais pas obligatoire.

Les animaux doivent être vaccinés depuis plus de 15 jours et moins d’un an lors de leur entrée. Le carnet de santé restera en notre possession durant le séjour.

Tout animal devra avoir été vermifugé et traité contre les puces & tiques avant son arrivée. Si une infestation est décelée pendant le séjour, la pension se réserve le droit de traiter l’animal (traitement facturé en plus).

Toute information sur l’état de santé sera donnée à la pension avant le séjour notamment si l’animal a un traitement à prendre. Celui-ci doit être fourni pour la durée du séjour ainsi que l’ordonnance.

Conditions de refus et d’acceptation de l’animal.

La pension se réserve le droit de refuser l’entrée d’un animal qui se révélerait malade ou contagieux. Les femelles en chaleurs ne sont pas acceptées. Les propriétaires de femelles non stérilisées doivent stipuler la date des dernières chaleurs le jour de l’entrée en pension de celles-ci.

Les animaux doivent avoir eu un déparasitage interne (vermifuge) et externe (puces et tiques) avant l’entrée en pension.

Toilettage.

La pension n’assure pas le toilettage.

Objets personnels.

La pension accepte les objets personnels (jouets, corbeilles…) mais décline toute responsabilité en cas de dégradation.

Maladies – Accidents – Décès

Le propriétaire s’engage à avertir la pension des éventuels problèmes de santé, problèmes caractériels ou traitements vétérinaires propres à son animal. En cas de maladie, accident ou blessure de l’animal survenant durant le séjour dans l’établissement, le propriétaire donne droit à la pension de faire procéder aux soins estimés nécessaires par le cabinet vétérinaire de la pension. Les frais découlant de ces soins devront être remboursés par le propriétaire sur présentation des justificatifs émanant du vétérinaire.

Il est précisé que l’hygiène et la désinfection des bâtiments sont assurées quotidiennement.

La pension n’est jamais responsable de la santé de l’animal : son obligation unique en cette matière consiste, s’il est constaté des signes suspects, à faire examiner le pensionnaire par le vétérinaire attaché à l’établissement, suivre les prescriptions médicales éventuelles et ce aux frais du propriétaire de l’animal.

Le propriétaire qui doit être assuré en responsabilité civile pour son animal, reste responsable de tous les dommages éventuels causés par son animal pendant son séjour en pension, sauf faute grave reconnue imputable au gardien de la pension.

La mise en pension n’a pas pour effet un transfert pur et simple de responsabilité.

Le propriétaire confie son animal en connaissant la hauteur des grilles en conséquence de quoi en cas de fugue de l’animal, la responsabilité de la pension ne peut pas être envisagée.

La pension décline toute responsabilité en cas de décès.

Abandon.

Au cas où l’animal ne pourrait être repris à la date prévue au contrat, le client s’engage à en aviser la pension. A défaut, 15 jours après la date d’expiration du contrat, la pension pourra confier l’animal à une société de protection des animaux (ou refuge) et tous les suppléments seront à la charge du propriétaire.

Réservation.

Un acompte, correspondant à la moitié du séjour, sera demandé pour toute réservation ferme. Il ne fera l’objet d’aucune restitution en cas d’annulation du séjour à moins de 2 mois avant le début de la pension. L’annulation à moins de 2 semaines du début du séjour entraînera la facturation du coût total du séjour restant dû. Le contrat de pension signé devra être remis avec l’acompte pour toute confirmation de réservation de séjour. Tout séjour réservé est un séjour dû, même si le propriétaire reprend de manière anticipée son animal.

Le solde de la pension est à régler à l’entrée de l’animal.

Top